Nom

svn-buildpackage — construction de paquets Debian à partir d'un dépôt Subversion

Synopsis

svn-buildpackage [[ OPTIONS... ] [ OPTIONS de dpkg-buildpackage ]]

DESCRIPTION

svn-buildpackage construit un paquet Debian à partir d'un dépôt Subversion. Le dépôt du code source doit être au format créé par svn-inject, et ce script doit être exécuté depuis le répertoire de travail (trunk/paquet).

Par défaut, le répertoire de travail est utilisé comme répertoire principal des sources (en supposant que l'intégralité du code source amont soit conservé dans le dépôt). Il est aussi possible de travailler en mode « merge ». Avec cette méthode, seul le répertoire debian (et éventuellement quelques autres fichiers modifiés) sont conservés dans le dépôt. Au moment de la construction, le tronc du dépôt est copié dans le contenu de l'archive source extraite (et peut en écraser certaines parties). Pour choisir ce modèle de travail, il faut configurer la propriété svn mergeWithUpstream sur le répertoire debian.

$ svn propset mergeWithUpstream 1 debian

Pour utiliser mergeWithUpstream, le système de construction doit pouvoir préparer une archive source, typiquement avec make dist et les Autotools. Tous les paquets amont permettent d'une façon où d'une autre la création de l'archive source, et les paquets natifs qui utilisent les Autotools ou qui intègrent une prise en charge interne d'archive source, peuvent utiliser mergeWithUpstream pour manipuler les fichiers créés qui doivent créer le paquet sans qu'il ne soit présent dans le dépôt. Voir le HOWTO pour des exemples d'utilisation. Les paquets natifs qui n'utilisent pas les Autotools et n'intègrent pas une prise en charge interne d'archive source peuvent tout de même ajouter des fichiers à l'archive amont du paquet source avec la cible useNativeDist dans le Makefile principal. Cette cible personnalisée doit être idempotente et uniquement modifier ou ajouter les fichiers voulus à partir des seules sources exportées du dépôt et des dépendances de construction. Pour permettre à svn-buildpackage d'utiliser une cible make native-dist dans le Makefile principal, configurer la propriété useNativeDist sur le répertoire ./debian/ :

$ svn propset useNativeDist 1 debian

Le comportement par défaut de svn-buildpackage est le suivant :

vérifier le répertoire de travail, se plaindre de fichiers non propagés (voir aussi --svn-ignore-new) ;

copier l'archive source amont vers l'emplacement de construction si besoin (voir aussi --svn-no-links) ;

extraire l'archive source (en mode mergeWithUpstream) ou exporter le répertoire de travail du dépôt vers le répertoire de construction (voir aussi plus bas et --svn-no-links) ;

construire avec dpkg-buildpackage (voir aussi --svn-builder, --svn-lintian, etc.) ;

créer une entrée du journal de modifications pour les versions suivantes.

OPTIONS

svn-buildpackage accepte les options suivantes en ligne de commande :

--svn-builder=COMMANDE

Indique la commande de construction à utiliser à la place de dpkg-buildpackage, par exemple debuild, pdebuild, etc. Tout paramètre que svn-buildpackage ne reconnaît pas (--svn-*) est considéré comme COMMANDE. Il n'y a pas de différence entre les paramètres de la ligne de commande et ceux du fichier de configuration. Ils sont utilisés en même temps.

Attention : les règles de protection de l'interpréteur ne s'appliquent pas toutes ici, il vaut mieux utiliser des surcouches (« wrapper ») pour les constructions compliquées. L'utilisation de cette option peut empêcher --svn-lintian et --svn-move de fonctionner. Certaines fonctionnalités risquent d'être désactivées lorsqu'une commande personnalisée est utilisée car l'emplacement du fichier de sortie n'est pas prévisible.

Par défaut : utilise dpkg-buildpackage.

--svn-ignore-new | --svn-ignore

Ne s'arrête ni lors de conflits de version, ni pour des fichiers nouveaux ou modifiés. Pour configurer ce comportement pour des fichiers en particulier, configurer la propriété deb:ignoreM à 1 pour ces fichiers. Voir également la documentation de la propriété svn:ignore dans le livre « Gestion de versions avec Subversion ».

Par défaut : s'arrête lors de conflits et pour des fichiers nouveaux ou modifiés.

--svn-dont-clean

N'exécute pas debian/rules clean.

Par défaut : nettoie d'abord.

--svn-no-links

N'utilise pas les liens de fichier mais essaye d'exporter ou de faire des copies en dur du répertoire de travail. C'est pratique si le paquet ne se construit pas parce que certains fichiers, répertoires vides, liens cassés, etc. ne peuvent être recopiés en mode « copie de lien » par défaut.

Par défaut : utilise des liens quand c'est possible.

--svn-dont-purge

Ne supprime pas le répertoire de construction une fois la construction terminée.

Par défaut : supprime après une construction réussie.

--svn-reuse

Si possible, réutilise un répertoire de construction existant lors des constructions suivantes. Le répertoire de construction n'est pas effacé après la construction, il n'est pas renommé quand une construction commence et les fichiers sont simplement copiés dedans. Pratique en mode mergeWithUpstream pour les gros paquets.

Par défaut : le répertoire de construction est supprimé.

--svn-rm-prev-dir

Si un répertoire de construction existant est trouvé, l'efface avant la construction au lieu de le renommer. Si --svn-reuse est également présente, elle est prioritaire.

Par défaut : renomme l'ancien répertoire avec une extension « obsolete ».

--svn-export

Exporte simplement le répertoire de travail, réalise les opérations de fusion nécessaires, puis termine.

Par défaut : désactivée.

--svn-tag

Construction finale : étiquette, construit proprement et crée une nouvelle entrée du journal de modifications.

Par défaut : désactivée.

--svn-tag-only | --svn-only-tag

Ne construit pas le paquet, réalise seulement la copie d'étiquette.

Par défaut : désactivée.

--svn-retag

Si un répertoire cible existant a été trouvé lors de l'essai de création de la copie d'étiquette, supprime d'abord le répertoire cible.

Par défaut : désactivée.

--svn-noautodch

Aucune nouvelle entrée du journal de modifications Debian n'est ajoutée automatiquement.

Par défaut : une nouvelle entrée UNRELEASED du journal de modifications est ajoutée à l'aide de dch.

--svn-lintian

Exécute Lintian sur le fichier de modifications résultant une fois terminé.

Par défaut : désactivée.

--svn-move

Une fois terminé, déplace les fichiers créés (ceux présents dans .changes) vers le répertoire parent, par rapport à celui où svn-buildpackage a été démarré.

Par défaut : désactivée.

--svn-move-to=...

Indique le répertoire cible vers lequel déplacer les fichiers créés.

Par défaut : désactivée (les fichiers sont laissés là où la commande de construction les a mis).

--svn-pkg=nomdupaquet

Remplace le nom de paquet détecté. À utiliser avec précaution car il risque d'être configuré trop tard pendant le processus (par exemple l'ancienne valeur risque d'être gardée lors du développement des variables de l'interpréteur).

Par défaut : désactivée.

--svn-arch=ARCH

Permet d'indiquer l'architecture de construction (par exemple une construction i386 sur une machine amd64).

Par défaut : désactivée.

--svn-override=variable=valeur,autrevariable=valeur

Remplace toute variable de configuration détectée automatiquement ou trouvée dans .svn/deb-layout.

Par défaut : désactivée.

--svn-prebuild | --svn-postbuild | --svn-pretag | --svn-posttag

Commandes (« hook ») à exécuter avant ou après les appels aux commandes de construction ou d'étiquetage, par exemple télécharger les archives sources amont depuis l'archive Debian. Du code d'interpréteur peut être embarqué ici bien que ce ne soit pas recommandé. De nombreuses variables pratiques sont disponibles dans l'environnement, des explication détaillées sont fournies plus bas dans la section VARIABLES D'ENVIRONNEMENT.

Veuillez remarquer que les « hooks » prebuild et postbuild remplacent les actions prebuild et postbuild normales de svn-buildpackage. Pour prebuild, cela signifie que les dépendances de construction ne seront pas vérifiées. Pour postbuild, cela signifie que les fichiers résultant ne seront pas déplacés, et que Lintian ne sera pas exécuté.

Par défaut : désactivées.

--svn-noninteractive

Avec ce paramètre, svn-buildpackage ne proposera pas d'interaction avec l'utilisateur.

Par défaut : désactivée.

--svn-savecfg

Par défaut, svn-buildpackage créait .svn/deb-layout à chaque appel. Depuis la version 0.6.22, ce comportement est déconseillé.

Avec ce paramètre, svn-buildpackage reproduira (partiellement) cet ancien comportement. En contraste avec ce comportement déconseillé, le .svn/deb-layout est considéré comme un écrasement local ; l'ancien comportement ignorait simplement tout les renseignements de structure versionnée si .svn/deb-layout existait.

Cette option est fournie car elle peut être utile lors de la création d'un fichier local d'écrasement.

Par défaut : désactivée.

--svn-download-orig

Cette option oblige svn-buildpackage à essayer de télécharger l'archive source amont avec apt et uscan.

Par défaut : désactivée.

--svn-verbose

Mode bavard de sortie du programme.

Par défaut : désactivée.

-h | --help

Montre le message d'aide.

EXEMPLES

Pour des renseignements plus précis sur la façon d'utiliser svn-buildpackage, reportez-vous au HOWTO.

Pour commencer à travailler avec un paquet Debian natif existant à partir d'un fichier *.dsc, importez-le dans le dépôt à l'aide de la commande :

svn-inject paquet_0.1.dsc svn://hôte/debian/devel/packages

Pour commencer à travailler avec un paquet amont existant dans Debian à partir d'un fichier *.dsc, importez-le dans le dépôt à l'aide de la commande :

svn-inject -o paquet_0.1-2.dsc svn://hôte/debian/devel/packages

Avant de construire un paquet amont, vérifiez que l'archive source d'origine est disponible, par exemple si uscan fonctionne :

svn mkdir ../tarballs
svn propset svn:ignore "*" ../tarballs
uscan --force-download --destdir ../tarballs

Pour essayer la construction de paquet à partir du dépôt Subversion, utilisez la commande suivante. Référez-vous à la page de manuel dpkg-buildpackage(1) pour les options -us, etc. :

svn-buildpackage --svn-lintian -us -uc -rfakeroot

Pour vérifier que le paquet se construit dans un état propre, essayez-le avec pbuilder(1) :

svn mkdir ../build-area  # Pour placer les paquets résultant
svn propset svn:ignore "*" ../build-area
svn-buildpackage --svn-ignore-new --svn-builder=pdebuild

Quand une nouvelle publication amont devient disponible, propagez toutes les modifications et assurez-vous d'avoir l'arborescence de travail dans un état propre. Ensuite utilisez svn-upgrade(1) pour importer cette nouvelle publication :

svn status   # Vérifier qu'il n'y a pas de modification non propagée
svn-upgrade --verbose ../package-2.0.tar.gz

FICHIER DE CONFIGURATION

Le comportement de svn-buildpackage peut être modifié en utilisant le fichier ~/.svn-buildpackage.conf. Des morceaux supplémentaires peuvent être ajoutés à chaque répertoire de travail de paquet en utilisant le fichier .svn/svn-buildpackage.conf. C'est principalement une liste des options longues de la ligne de commande (sans être précédées des deux tirets), un argument par ligne (sans guillemets autour des arguments de plusieurs mots). Les variables sont développées par l'interpréteur du système si des variables de l'interpréteur sont trouvées. Évitez d'utiliser le caractère « ~ » à cause de son développement peu fiable, préférez utiliser « $HOME » à la place. Exemple :

svn-builder=debuild -EPATH
svn-no-links
svn-override=origDir=$HOME/debian/upstream/$PACKAGE
# svn-ignore-new
# svn-lintian

MANIPULATION DE LA STRUCTURE DU RÉPERTOIRE

Par défaut, svn-buildpackage attend un fichier de configuration avec une déclaration du chemin ou de l'URL : .svn/deb-layout. Les valeurs présentes peuvent être écrasées par l'option --svn-override, voir plus haut. Si un fichier de configuration n'est pas trouvé, les réglages sont détectés automatiquement en suivant les hypothèses habituelles sur les répertoires locaux et la structure du dépôt. De plus, le contenu d'un fichier personnalisé debian/svn-deblayout sera importé pendant la configuration initiale. Les responsables du paquet peuvent conserver ce fichier dans le dépôt pour indiquer les bonnes valeurs par défaut aux nouveaux utilisateurs de svn-buildpackage. Le format est le même que celui du fichier .svn/deb-layout. Plutôt que d'utiliser le fichier debian/svn-deblayout, les responsables peuvent configurer les propriétés de Subversion pour le répertoire debian/ ; toutes les propriétés de debian/ avec un nom de la forme svn-bp:PROP seront utilisées pour une configuration de PROP à la valeur indiquée en première ligne de la valeur de la propriété. Si une URL Subversion complète n'est pas donnée, la racine du dépôt précédera cette valeur.

VARIABLES D'ENVIRONNEMENT

Les variables d'environnement suivantes sont exportées par svn-buildpackage et peuvent être utilisés dans les commandes « hook » du système de construction du paquet.

PACKAGE, package

Le nom du paquet source.

SVN_BUILDPACKAGE

Version de svn-buildpackage.

TAG_VERSION, debian_version

La version Debian complète, également utilisée pour la copie d'étiquette.

non_epoch_version

Comme debian_version mais sans la partie « epoch ».

upstream_version

Comme debian_version mais sans l'extension Debian.

guess_loc

Deviner le nom du paquet source amont dans l'archive, quelque chose comme libm/libmeta-html-perl_3.2.1.0.orig.tar.gz.

DIFFSRC

(Experimental) montre l'emplacement du fichier de différences créé.

Toutes les propriétés de structure sont aussi exportées dans l'environnement. Les suivantes ont une signification pour svn-buildpackage.

buildArea

L'emplacement du répertoire de construction.

trunkUrl

L'URL du répertoire tronc du paquet actuel.

tagsUrl

L'URL du répertoire de base d'étiquettes du paquet actuel.

origDir

Le répertoire local où se trouvent les archives sources amont d'origine.

origUrl

L'URL où les archives sources amont d'origine du paquet actuel peuvent être trouvées.

Les variables suivantes sont comprises par svn-buildpackage :

FORCETAG

Ignorer les indications de journal de modification incomplètes et étiquette le dépôt quand même.

FORCEEXPORT

Exporter le code source amont vers le dépôt même si la propriété mergeWithUpstream est configurée.

DEBIAN_FRONTEND

Si DEBIAN_FRONTEND est configuré en « noninteractive », --svn-noninteractive est appelé silencieusement.

RECOMMENDATIONS

Utilisez les alias de l'interpréteur. Voici quelques exemples pour Bash :

alias svn-b="svn-buildpackage -us -uc -rfakeroot --svn-ignore"
alias svn-br="svn-b --svn-dont-purge --svn-reuse"
alias svn-bt="svn-buildpackage --svn-tag -rfakeroot"

Ces commandes ont les significations respectives : construction quelque soit l'état modifié ou nouveau des fichiers ; construction quelque soit l'état modifié ou nouveau des fichiers et réutilisation du répertoire de construction ; construction (pour envoyer) et étiquetage.

SSH est le moyen le plus facile d'accéder à un dépôt distant, bien qu'il oblige généralement à indiquer un mot de passe plus fréquemment avec svn-buildpackage. Parmi les solutions de contournement, il y a la possibilité d'utiliser une clé SSH sans mot de passe (bien que ce soit non sécurisé et encore relativement lent), ou la fonctionnalité de mettre en cache la connexion SSH avec les versions récentes de SSH. Pour plus d'explications, reportez-vous au manuel de svn-buildpackage (HOWTO).

Une autre façon d'obtenir un lien distant est d'utiliser le module DAV de Subversion (avec SSL et authentification d'utilisateur Apache), voir le manuel de svn-buildpackage (HOWTO) pour plus d'explications.

Voir aussi

/usr/share/doc/svn-buildpackage/html/fr/

le manuel de svn-buildpackage (HOWTO)

svn-inject(1)

place un paquet source Debian dans un dépôt Subversion

svn-upgrade(1)

mise à niveau de paquet source depuis une nouvelle version amont

svn(1)

outil client Subversion en ligne de commande

dpkg-buildpackage(1)

outils pour les paquet source Debian

lintian(1)

vérification de paquets Debian